Délégationde l’Allier

Journée internationale des migrants : une belle réussite fraternelle dans l’Allier

DL

publié en janvier 2017

C’est une première dans l’Allier : le dimanche 15 janvier, à Montmarault, a été organisée la Journée internationale des migrants, à l’initiative du groupe de jeunes formé par des jeunes migrants (18-30 ans). Cette journée était ouverte à tous.

Les jeunes migrants sont en demande de rencontrer des Français, afin d’échanger en français, de s’intégrer dans le pays.

Une quarantaine de personnes étaient présentes, plusieurs pays étaient représentés : Albanie, Érythrée, Guinée, Kosovo, Kurdistan, Soudan, Syrie. Une petite présentation de chacun a été réalisée en inscrivant son prénom sur un Post-it accroché sur une carte du monde.

Un repas partage avec de la cuisine du monde était au rendez-vous, chacun était ravi de pouvoir partager un plat de chez lui.

Les rencontres se sont déroulées dans une belle ambiance, petits et grands étaient ravis de ce moment passé ensemble, chacun partait à la découverte de l’autre, des mélanges de langues, des traductions créaient de la convivialité.

Les jeunes étaient très contents de cette journée, comme le montrent leurs témoignages :

Elita, 18 ans, d’origine kosovare, en France depuis quatre ans :
« C’était bien cette journée, on a pu parler avec tout le monde, il y a même des nouveaux qui sont arrivés. Les présentations avec la carte du monde ont permis de voir où se trouve le pays de chacun, c’était super de se présenter en disant je m’appelle…, je viens de…, j’ai… et je suis en France depuis…
Avec cette Journée internationale des migrants, nous avons pu voir que les Français sont là pour nous les migrants. J’ai vu que les personnes présentes étaient ravies, elles m’ont dit qu’elles aimeraient faire des journées comme ça plus souvent. »

Yaman, 21 ans, d’origine syrienne, en France depuis quatre mois :
« C’était bien de rencontrer des personnes, tous ces sourires pendant cette journée, ça apporte beaucoup. J’aime rencontrer des gens, surtout des Français pour pouvoir parler français, j’ai besoin d’avoir des amis français. Dans le groupe de jeunes, c’est sympa, on s’amuse, on rigole, on passe un bon moment, je suis heureux avec tous ces jeunes. »

On est tous prêts, main dans la main, pour continuer ensemble ce chemin dans le groupe de jeunes de Montmarault, et pour recommencer l’année prochaine une belle Journée internationale des migrants, à la même date, le 15 janvier !

Imprimer cette page

Portfolio